Nachhaltig von Anfang an
ALLAITEMENT

Le lait maternel est ce qu’il y a de mieux
pour votre bébé

En attendant la naissance de votre bébé, déjà, vous allez de découverte en émerveillement, et des liens uniques se tissent entre votre enfant et vous. Dans les mois qui suivent sa venue au monde, en plus d’amour et de sérénité, bébé a surtout besoin d’une chose : être bien nourri.

Si l’allaitement (exclusif) n’est pas possible

Il arrive que le lait maternel, aliment idéal pour votre bébé, ne soit pas disponible ou le soit en quantités insuffisantes. Si mettre bébé plus souvent au sein ou tirer votre lait ne suffit pas à résoudre le problème, les laits infantiles représentent un complément utile, et parfois la seule alternative au cours des premiers mois.

 

Dès les premiers jours

La composition des laits infantiles est strictement encadrée par la réglementation. Elle apporte à votre enfant tous les nutriments indispensables à son bon développement lorsque l’allaitement n’est pas possible ou pas suffisant.

Parmi les laits infantiles, les laits pour nourrissons («PRE» ou «1») conviennent dès la naissance, comme alimentation exclusive ou en complément du lait maternel. Holle propose des laits pour nourrissons PRE et 1 bio au lait de vache, labellisés Demeter, et des laits pour nourrissons PRE et 1 bio au lait de chèvre, portant le label bio de l’UE.

Découvrez les laits pour nourrissons de Holle

Bio-Anfangsmilch PRE

Bio-Anfangsmilch PRE aus Ziegenmilch

Bio-Anfangsmilch 1

Bio-Anfangsmilch 1 aus Ziegenmilch

A2 Bio-Anfangsmilch 1

Les biberons peuvent réduire la lactation

Si pour vous les laits infantiles ne sont qu’un complément, vous devez donner plus souvent le sein que le biberon. Autrement, vous risquez de produire de moins en moins de lait. Planifiez les tétées et les biberons: votre corps apprendra quand il doit produire du lait. Lorsque vous allaitez, veillez à ce que votre petit trésor vide complètement le sein. Bébé profite ainsi du premier lait, clair et désaltérant, et du lait plus nourrissant produit en fin de tétée. Par ailleurs, vos réserves de lait se reconstituent mieux.

 

Si bébé refuse le biberon

Ces astuces pourront aider si votre enfant a du mal à s’habituer au biberon:

  • Persévérez: proposez-lui régulièrement à nouveau le biberon, de préférence quand il n’est pas trop affamé.
  • Si possible, essayez au début de proposer un biberon de lait maternel, que votre enfant connaît déjà.
  • Testez différentes formes de tétine, sans en demander trop à votre enfant: attendez quelques jours avant de changer de tétine.
  • Demandez à quelqu’un d’autre de donner le biberon.

Sans oublier qu’à la fin de la première année, les enfants peuvent déjà apprendre à boire au gobelet!